Apple Park ouvre enfin ses portes !
Les chiffres clés de la Silicon Valley
23 novembre 2017

Photo prise lors de notre dernière LEX

Après plusieurs années de travaux, le chantier à 5 milliards de dollars, touche à sa fin. Certains des 12 000 employés d’Apple ont commencé à emménager petit à petit dans le bâtiment, appelé Apple Park 2 ou « spaceship » (« vaisseau spatial » en anglais) pour sa forme ovale.

Un rêve devenu réalité

L’un des derniers grands rêves du créateur d’Apple va enfin prendre forme. En effet, Steve Jobs en rêvait et les imaginait déjà comme « les meilleurs bureaux au monde ». C’est en 2011, avant sa mort, que le patron d’Apple avait proposé l’idée à la ville de Cupertino, sa ville natale. Le conseil municipal avait accueilli le projet à bras ouverts pour continuer à recevoir les impôts bien élevés de la marque.

Un projet fou puisque même les boutons d’ascenseurs ont été designé exprès pour le campus. « L’anneau » de 260 000 mètres carrés, ayant une circonférence d’un kilomètre et demi,  a repoussé les limites de l’architecture avec ses murs en verre incurvés et ses espaces vert. Il révèle une image futuriste, tout comme ses produits.

Un bâtiment ultra-moderne

Le bâtiment sera autosuffisant en énergie grâce notamment à son toit recouvert de panneaux solaires. Il bénéficiera d’une capacité de production de 17 mégawatts. C’est alors l’une des plus importantes installations privées de ce type au monde… 

Apple Park représente un exemple en matière d’environnement puisque plus de 9000 arbres, des plantes rares, ont été plantés sur le site, ainsi qu’un étang et 3 kilomètres de sentiers de randonnée pour les salariés. Cela représente 80% d’espaces verts.

A l’intérieur du bâtiment, les salariés de la marque pourront bénéficier « d’une salle de yoga sur deux étages, d’une cafétéria de 4 000 places où se vendent des boîtes à pizza uniques au monde capables de garder la pâte croustillante ».

Le souci du détail

Apple a voulu refléter l’image de sa marque : perfection, sobre et finesse. C’est pour cela que le chantier a prit beaucoup de retard car les demandes d’Apple ont été, parfois, excessives. Les poignées de portes ont été choisi qu’au bout de deux ans de va-et-vient, qu’un seul type de bois n’a été utilisé dans les locaux (une espèce d’érable) ou le refus catégorique de la marque d’avoir le reflet d’un tuyau sur la paroi en verre du bâtiment… Mais pas que, les artisans travaillant sur le chantiers se devaient de porter des gants pour ne pas laisser de traces de doigts sur les matériaux.

L’Apple Park Visitor Center – lors de notre venue en novembre.

L’Apple Park Visitor Center

Malheureusement, seulement les salariés de la marque à la pomme pourront accéder à ce campus. Mais pour les passionnés, l’Apple Park Visitor Center a ouvert ses portes au grand public le 17 novembre dernier et sera accessible du lundi à vendredi de 9h à 19h, le samedi de 10h à 18h et le dimanche de 11h à 18h. Ce bâtiment sera le seul moyen de s’approcher de plus près possible du rêve de Steve Jobs. (à moins de postuler chez Apple.)

Malgré le fait de ne pas pouvoir rentrer au sein même du « vaisseau spatial », les visiteurs pourront tout de même découvrir le bâtiment grâce à une grande maquette et sa réalité augmentée. Ils pourront également apercevoir le campus depuis le toit terrasse du centre ouvert au public.

Bien évidemment, l’Apple Park Visitor Center accueillera un Apple Store proposera les dernièrs appareils et accessoires de l’entreprise ainsi que des objets exclusifs siglés Apple.