Quand on a besoin de repos en Silicon Valley, on se retrouve au Paresse Café !

Stress au boulot, beaucoup trop d’emails à traiter… Une journée passée la tête dans le guidon. Même pas le temps de prendre un café. A qui cela n’est jamais arrivé ? Y-a-t-il de la place pour la paresse en Silicon Valley ? Ingrid Vierne s’est posée la question et cette semaine sur Silicon-Valley.fr, nous vous proposons de découvrir ce projet surprenant qui pense à nous entrepreneurs, innovateurs, travailleurs acharnés.

Paresse Café

Ingrid Vierne pour vous servir !
Je m’appelle Ingrid, je suis une maman française de deux enfants de 3 et 5 ans. J’ai un background de finance et de business development à l’étranger.

Paresse Café Quézaquo ?
Paresse Café est le premier café hamac des Etats-Unis. Il servira des fruits et légumes crus et présentés en Art Food. Il sera aussi le premier café « plant based » à être un lieu de récupération des légumes achetés directement auprès des agriculteurs bios locaux. L’atmosphere sera volontairement zen, une sorte d’oasis en ville, afin de remettre à l’honneur un moment de détente, de connection avec sa créativité, un endroit où l’on prendra le temps de parler, le temps pour soi, le temps d’être, tout simplement.

Paresse Café : pourquoi, comment ?
C’était un mardi. Après une journée noire comme on en connait tous : stress au travail, des tonnes d’emails non lus, des dossiers à rendre pour la veille, la maison en bazar, les enfants qui crient, et les courses à faire…. Bref, j’ai juste eu envie de faire une pause et de partir à Tahiti pour un weekend ! Mais pas le temps car il y a trop de choses à faire. J’ai simplement dit à mon mari : « ce serait chouette s’il y avait un café qui me permette de m’évader un petit peu et paresser une heure! Je reviendrais pleine d’énergie comme après des vacances exotiques ! » Comme cela n’existait pas, j’ai décidé de le créer !

Des moments clés ? Du positif ? Du négatif ?
Moments clés positifs : le premier partenariat => c’est galvanisant de convaincre un partenaire de sa vision. Le retour positif de professionnels sur le business plan.
Moments clés négatifs : la prise de conscience des limites exogènes (le manque de temps, les aléas de la vie de famille).

Et ta French Touch dans tout ça ?
La French Touch est un plus à condition de l’user avec parcimonie et à bon escient et surtout… avec prudence car le pas peut être vite passé entre admiration des français (élégance, gastronomie) et agacement (hautain, prétentieux) !

La France en porteuse de projets innovants ?
La France m’apparaît trop frileuse pour les idées réellement novatrices. L’exportation est difficile car il nous manque le réseau et la nationalité (un emprunt quand on arrive aux USA est quasiment impossible). Donc on se sent un peu entre deux chaises.

Silicon Valley = innovation = vivier de start-up = opportunités ?
Bien sûr mais un vivier de start-up est aussi un vivier de concurrence ! Il faut y avoir un réseau sinon il faut compter beaucoup de temps pour en construire un.

L’évolution de ton Paresse Café ?
Pour le moment, mener à bien le crowdfunding et trouver un investisseur privé. Tout le reste du projet est ficelé. Comme de partout, l’argent est le nerf de la guerre !

Une start-up à suivre et à interviewer ?
La mienne bien sûr !  Sinon, Adore Me à New York qui vise à concurrencer Victoria’s secret

Le mot de la fin t’appartient !
Si tout ce qu’il a fallu à Newton pour inventer la gravité, c’est une petite pause sous un pommier, imaginez ce que vous ferez après une pause dans un hamac au Paresse Café ! Soutenez notre projet !

Ingrid Vierne_Paresse Cafe

Vous pouvez également retrouver toute l’actu de Paresse Café sur Twitter : @Paressecafe

Si cette interview vous a plus et que vous souhaitez vous aussi être publié sur Silicon-Valley.fr, 5 lignes suffisent. Pitchez-nous, inspirez-nous et vous serez peut-être le prochain. Cette rubrique est faite pour vous alors, profitez-en ! Par ici vos pitchs !

Post author

Charlotte est une experte en marketing, communication digitale et développement international. Expatriée depuis près de 4 ans à Los Angeles, elle est aujourd’hui présidente d’un accueil dédié aux francophones de Los Angeles et dirigeante de Silicon-Valley.fr.