Le livre disparaît… vive la lecture !

Je lis beaucoup. Au fil des années j’ai utilisé mon compte sur Amazon pour acheter de plus en plus de livres en version digitale. Moins chers, et immédiatement délivrés sur mon Kindle, ma tablette, et même mon téléphone, les eBooks sont très pratiques, surtout en voyage, ou en attendant avant un rendez-vous !

Mieux encore, grâce à une application très facile à installer, je peux envoyer tout document que je veux lire plus tard, sur l’appareil de mon choix. Encore plus pratique est l’utilisation d’Apps, comme par exemple Cam Scanner qui me permet d’utiliser mon téléphone comme une photocopieuse ou un scanner, automatiquement transformer le document en un PDF, et finalement l’envoyer sur mon fidèle Kindle.

J’avais pris l’habitude de systématiquement envoyer de la sorte tout document que je signais (beaucoup de NDAs (« Non Disclosure Agreements »). Rapide, facile et sûr… mais en suis-je toujours certain ?

Le problème vient d’une fenêtre qui m’est apparue en visitant le site Amazon :

Le texte explique que je peux choisir de recevoir la nouvelle version d’un livre en format eBook. Nouvelle version d’un livre, instantanément modifié ? De plus il est possible de sélectionner une option pour que les notes, et mots soulignés soient conservés dans la nouvelle version. Comme vous pouvez le voir, j’ai immédiatement refusé… l’idée d’une révision permanente de mes « bouquins » me paraît trop 1984 ! Bien sûr il ne s’agit au début que de correction de fautes typographiques et d’erreurs… mais qui peut me garantir que cela n’ira pas jusqu’au remplacement de paragraphes entiers pour les rendre plus politiquement correct (je pense à certains romans de Mark Twain) ou les mettre au goût du jour. Comment ne pas penser à la fameuse citation de George Orwell « Qui contrôle le passé contrôle le futur, qui contrôle le présent contrôle le passé ». C’est la deuxième partie de la citation qui me cause le plus d’inquiétude. C’est aussi celle qui est la moins connue !

Mais cela ne s’arrête pas là : pour offrir un meilleur service, Amazon propose de recopier automatiquement (à mon choix bien sûr… et pour l’instant) les documents personnels enregistrés sur mon Kindle (ou autre appareil accessible par une application Kindle). Connaissant l’insatiable voracité des processeurs de Big Data, je commence à me demander si mon choix est vraiment sans conséquence…

Je n’accuse pas Amazon. J’adore toujours leur excellent service. Mais cela m’a amené à penser : que devient le monde lorsque nos livres peuvent se modifier sans même que nous le sachions ? Que devient la notion même de livre lorsque le texte est modifiable à tout moment … imaginez Zola travaillant sur la saga des Rougon-Macquart en une seule édition s’agrandissant chaque année de nouveaux chapitres, ou un abonnement pour toute la production de Harry Potter ? Une clé d’accès pour accéder à la lecture d’un document en échange de l’achat d’un objet en papier ? Vue de Californie, cette société n’a rien de remarquable : presque tous les journaux offrent maintenant des versions en ligne et les cartes de visites ont un QR-Code qui renvoie à une adresse Web, LinkedIn ou Twitter.

Qu’en pensez-vous ? Nous en parlerons (si vous le désirez) dans un prochain article.

John

PS : Combattons la technologie par la technologie : j’ai trouvé une application qui me donnera peut-être une solution conservant mon information privée. USB Mass Storage utilise la prise de recharge   pour connecter une mémoire flash, et enregistrer mon document sur un disque virtuel non-connecté.

Vous êtes désormais inscrit à la newsletter de Silicon-Valley.fr !