Bone Structure construit sa première maison en Californie

C’est en Californie, et plus précisément à Stanford que Bone Structure a bâti sa première structure d’acier sur le sol américain.

 

L’entreprise Lavalloise, créé en 2005 par Marc-André Bovet a pour vision de changer le monde de la construction de bâtiments en remplaçant le bois par l’acier. En effet, depuis des centaines d’années les constructions se font de la même manière, avec une ossature en bois mais chez Bone Structure, on souhaite réinventer et renouveler l’architecture avec une technologie brevetée développée pour durer des générations.


Mark Jacobson et son ambition révolutionnaire

A la demande de Mark Jacobson, professeur et célèbre écrivain, la première maison construite par Bone en Californie, à Stanford, se veut eco-friendly. Jacobson n’est autre que l’homme qui se cache derrière « the Solutions Project », un projet qui a pour but de montrer au monde entier qu’un futur 100% renouvelable est possible. Avec ce projet il souhaite démontrer que d’ici 2050, 139 pays pourraient devenir totalement écologique et n’utiliser que des sources énergétiques vertes. Construire sa maison de manière éco-responsable est pour lui un véritable atout dans son souhait d’un monde plus vert.

De gauche à droite: Charles Bovet, Vice-Président Opération US et Mark Z. Jacobson, professeur à l-'Université Stanford. (Groupe CNW/BONE Structure)

Charles Bovet, Vice-Président Opération US et Mark Jacobson, professeur à l’Université Stanford


Une structure eco-friendly et sur-mesure

Avec Bone Structure, on choisit la forme de sa maison un peu comme avec des Legos. C’est pour cela notamment que Mark Jacobson, a fait appel à Bone Structure. Réduction des déchets lors de la construction, perturbations minimes pour le voisinage et le fait de pouvoir d’établir son logement selon ses envies. Constituée d’une ossature en acier composée de 89% de matériaux recyclés et entièrement alimentée à l’électricité, fournie par des panneaux solaires et stockée dans des batteries Tesla, cette maison souhaitée par Mark Jacobson a également pour vocation de montrer qu’un futur plus écologique est envisageable. Estimée à 1,5 millions de dollars, à terme, cette maison pourrait devenir auto-suffisante et ne consommer que l’énergie produite via les panneaux solaires disposés sur son toit.

Il y a deux semaines, Jacobson a offert la possibilité au public de visiter sa nouvelle maison « zero-energy » lors d’une visite commentée de la structure en cours de construction. L’objectif étant de faire découvrir les bénéfices d’une ossature en acier et d’observer comment les technologies émergentes sont en train de changer le monde.


Un futur prometteur

La société envisage la construction de 50 maisons en Californie cette année et dispose de ressources de fabrication à travers le Canada, notamment grâce à ses 7 usines partenaires québécoises, qui permettront de construire 1000 logements par an.

Avec sa technologie unique et cette nouvelle approche de la construction résidentielle pouvant être implantée partout dans le monde, Bone Structure est en phase de devenir l’un des constructeurs les plus en vogue de demain.

 

Vous êtes désormais inscrit à la newsletter de Silicon-Valley.fr !