La “beauty tech” entre beauté et technologie en Silicon Valley.

La “beauty tech” entre beauté et technologie en Silicon Valley.

Le secteur des cosmétiques et de la beauté en général est en pleine croissance depuis de nombreuses années. Pas étonnant que les entreprises de la tech s’intéressent de plus en plus à la beauté et comment donner une nouvelle expérience aux consommateurs avec le digital et l’IA.

Beauty tech en silicon valley technologie et beauté

Quelques données sur le secteur de la beauté.

Selon les chiffres de l’Insee en 2015 en France, les ménages ont consacré 7,3% de leur budget à leur apparence physique, soit environ 3 000 euros par ménage. L’apparence physique regroupe, toujours selon l’Insee, aussi bien les vêtements, les chaussures, les soins et biens personnels et les effets personnels (bijoux, montre, sacs …). Aujourd’hui, 32,2% du budget de l’apparence physique est consacré pour les soins et biens personnels. Ce chiffre n’était que de 8.8% en 1960, montrant ainsi un réel intérêt pour les soins du corps de la population.

Les technologies de l’industrie des cosmétiques généreraient plus de 440 milliards de dollars soit plus de 386 milliards d’euros de chiffre d’affaires par an. (source Le Monde). Si on ajoute à cela la progression chaque année du e-commerce, il parait évidant que ce secteur est source de richesse et également en demande d’innovation. Un domaine où la Silicon Valley est experte.

Parmi les sources de création et d’innovation dans ce que l’on nomme la beauty tech, on va avoir entre autres les concepts store et le CES de Las Vegas.

Premièrement, les concepts stores et la beauty tech

Pour ce qui est des concepts store nous allons en présenter deux qui seront peut-être nos boutiques de demain. Deux de la ville sur la baie, San Francisco.


Sephora à San Francisco :

L’enseigne Sephora dispose d’un concept store en plein cœur de la ville de San Francisco. Elle y test de nouveaux équipements « high-tech » pour la vente et le conseil pour sa clientèle. Le concept store de la marque est un toujours précurseur pour son marché mondial. Il y a déjà plus d’un an, elle présentait ce qu’elle appelle le Beauty hub, un espace pour la technologie et l’innovation dans la cosmétique. En début d’année un beauty hub à d’ailleurs ouvert à Paris.

Logo de l'entreprise SEPHORA

Dans le concept store de San Francisco, on retrouve par exemple le color IQ. Ce color IQ permet de faire un scan de la couleur de votre peau et de vos lèvres pour connaitre sa couleur pantone. Dans le but de savoir quelles couleurs pour votre maquillage vous correspond le mieux et est le plus adapté à votre couleur de peau.

On retrouve également le Fragrance IQ. Il s’agit d’un questionnaire sur votre personnalité pour connaitre vos préférences et définir le parfum qui la aussi est sensé vous correspondre le mieux. À la fin du questionnaire, la borne soumet une odeur et affiche la marque du parfum que vous pourrez ensuite acheter directement dans la boutique Sephora.

Une dernière technologie également présente dans la boutique, le beauty workshop. Il s’agit ici d’espaces au sein de la boutique où face à un écran miroir on peut apprendre à se maquiller. Des conseils d’influenceuses et youtubeuses apparaissent sur l’être pour vous aider et conseiller. Voilà quelques-unes des innovations des boutiques Sephora à San Francisco.


Rebecca Minkoff à San Francisco :

Les soins, cosmétiques et parfums ne sont pas les seuls à bénéficier des technologies, la mode aussi. Prenons l’exemple des boutiques Rebecca Minkoff, toujours à San Francisco. Rebecca Minkoff et son frère Uri Minkoff ont eu l’idée d’installer de la « technologie » dans leurs boutiques pour jumeler l’expérience en ligne avec l’expérience en magasin.

Notamment par le biais d’une application, on peut sélectionner les vêtements en magasin sans les acheter en les rentrants facilement sur l’application et donc sur son compte. Pour les acheter plus tard en ligne ou en retournant directement en boutique avec toutes les informations sur son compte. La boutique propose aussi de nombreuses tablettes ainsi que de miroirs tactiles connectés. Ils vont permettre de regarder les vêtements ou d’appeler une vendeuse pour conseil.

 

Deuxièmement, le CES et la beauty tech

Le CES (Consumer Electronics Show) de Las Vegas est aussi un bon indicateur des possibles futurs tendances en ce qui concerne la beauty tech, voici quelques innovations vues au CES :

HiMirror un des premiers Smart Beauty Mirrors, analyse la peau, recommande des produits et des routines pour prévenir et soigner des problèmes de peau. Un miroir que vous pourrez avoir chez vous et non plus besoin d’aller en institut ou chez votre médecin.

L’entreprise française CareOS propose également un miroir du même type et était présente au CES 2018.

Des brosses à cheveux qui permettre de transmettre à une application une analyse de vos cheveux et propose la meilleure façon de vous peigner et des produits également.

Un adapteur pour Iphone qui permet d’analyser sa peau. Foreo un petit appareil qui permet d’appliquer des masques de beauté sans l’inconvénient d’attendre 15 à 20 minutes pour un effet sur la peau, 90 secondes suffiraient.

Il n’y a pas que les start-ups qui s’intéresse et développe dans la beauty tech. L’Oreal est un acteur majeur (45ème mondial au classement InterBrand). Ils auraient d’ailleurs commencé un partenariat avec Facebook pour proposer des essais virtuels de maquillage de la même manière que des filtres dynamiques sur snapchat ou instagram mais dédié au maquillage. L’Oreal a racheté cette année la société ModiFace spécialiste de la réalité augmentée pour la beauté. L’entreprise proposera également des patch UV connectés, UV Sense pour connaitre son taux d’exposition aux UV pour éviter des mélanomes.


En savoir plus

Le marché de la beauty tech est en pleine croissance et nombreuses sont les entreprises à miser sur ce secteur pour leur avenir. D’autant plus que les technologies liées à l’intelligence artificielle se développe très vite. Si vous aussi, vous désirez connaitre les innovations de demain dans de nombreux secteurs Silicon-Valley.fr vous propose de découvrir le CES 2019 début Janvier. Pour plus d’informations :


Réservez votre séjour en Silicon Valley Le CES de Las Vegas

Vous êtes désormais inscrit à la newsletter de Silicon-Valley.fr !