Google, l’incontournable moteur de recherche

C’est en 1995 que Larry Page et Sergey Brin commencent à travailler sur la création d’un moteur de recherche qu’ils baptiseront BackRub. Les deux étudiants de l’université de Stanford le renommeront Google, prit du terme mathématique « googol » désignant le chiffre 1 suivi de 100 zéros et montrant leur volonté d’organiser une quantité immense d’informations sur le Web. Dès décembre 1998, Google sera présenté comme le meilleur moteur de recherche dans le classement des 100 premiers sites web du monde. La société fait partie du Big Four d’Internet aux côtés d’Apple, Facebook et Amazon.fr. A l’origine créée pour concurrencer AltaVista, un des premiers moteurs de recherche, son principal concurrent est aujourd’hui Yahoo !

Quelques chiffres sur Google Inc.

Google est la première marque connue au niveau mondial. Certains dictionnaires ont même intégrer « to google » dans leurs listes. Le moteur de recherche est utilisable dans plus de 112 langues et comptabilise plus de 100 milliards de requêtes par mois soit 3.3 milliards de requêtes chaque jour. L’entreprise a le parc de serveurs le plus important au monde avec plus de 900 000 serveurs en 2011 représentant 2% du nombre total de machines du monde. En 2013, Google employait près de 50 000 personnes réparties sur tous ses sites.

Le Googleplex, cœur des créations des produits Google

Google dispose de nombreux produits destinés à tous, mais également des services destinés aux entreprises. Parmi les logiciels emblématiques de Google, on retrouve Google Earth, Google Maps, Android ou encore Youtube. Dans une liste non exhaustive des services proposés il existe Google Actualités, Google Traduction ou encore Google Groups. Les entreprises quant à elles sont libres d’utiliser Google Adwords, Google Apps ou encore Google Analytics.

Le siège du développement de tous ces produits a été baptisé le Googleplex. Il est situé à Mountain View près de San José. Dans ses 8 500m², on trouve 14 restaurants bios et gratuits, des piscines à courant, une crèche, une laverie automatique, un médecin ainsi qu’un banquier. De nombreux services sont gratuitement mis à la disposition des employés afin de rester dans un esprit de créativité et d’ouverture caractérisant généralement les start-ups.

L’innovation comme ligne de conduite

Avec le développement des objets connectés, le géant Google s’est lui aussi lancé dans la course. Avec l’arrivée prochaine des Google glass, l’entreprise fait parler d’elle, mais les lunettes connectées ne sont pas sa seule actualité. Après que Samsung ait lancé sa Galaxy Gear, Google a annoncé son projet de développer un mini-système d’exploitation pour les montres intelligentes, l’Android Wear, et elle songerait à lancer sa propre montre connectée. La TV Chromecast a quant à elle enfin été lancée en France et permet de récupérer sur un téléviseur tous les contenus envoyés depuis une tablette, un smartphone ou un ordinateur.

Quelques soient les produits lancés ou développés par Google, sa ligne de conduite reste la même : organiser l’information à l’échelle mondiale et la rendre universellement accessible et utile en restant toujours dans l’intérêt de l’utilisateur.

Une ouverture d’esprit jusque dans les poissons d’avril

Les poissons d’avril de Google sont désormais connus et reconnus et continuent à susciter le buzz. C’est en 2000 que Google lance son premier poisson, le MentalPlex pour lire les pensées de l’utilisateur face à ses résultats de recherche. C’est à partir de là que commence la tradition des poissons d’avril dans la Silicon Valley. En 2002, Google a révélé le secret de sa technologie, les pigeons. Lors des 1ers avril suivants, Google sera à chaque fois plus imaginatif. En 2004 sera annoncé le projet d’un nouveau laboratoire de recherche sur la lune, le Googlunaplex, suivi par le lancement de Google Romance permettant de trouver l’âme sœur, Gmail Paper pour archiver les papiers, le changement de nom de Google en Topeka ou encore le Chromercise pour affiner ses doigts. Les poissons d’avril les plus célèbres ont eu lieu en 2008 où Google, par le biais de Youtube, a rickrollé tous les utilisateurs et en 2013 où l’entreprise lancera le Google Nose pour les recherches olfactives.

Vous êtes désormais inscrit à la newsletter de Silicon-Valley.fr !