Ecole 42 de Xavier Niel en Silicon Valley: une révolution

N’en a-t-on  pas assez des fossés entre les différentes classes sociales ? Ou encore des inégalités d’accès à l’éducation ? En tout cas, grâce à Xavier Niel, c’est en passe de s’améliorer en Silicon-Valley concernant ce point.

L’Ecole 42, c’est l’école révolutionnaire que Xavier Niel, le patron de Free, a ouvert il y a trois ans en France. Révolutionnaire parce qu’elle est complètement gratuite, ouverte 24/24 h et sept jours sur sept. On y accède sans condition de diplôme. Dans cette école, il n’y a pas de cours au sens classique du terme, mais à la place, un concept unique et pour le moins original.

La “gamification” , une nouvelle tendance pour motiver ses équipes

À l’Ecole 42, l’idée est similaire à la tendance de “gamification”. Ici pas de note, mais des médailles et des grades que l’on gagne selon ses acquis. Un succès pour motiver des étudiants en total autonomie car on ne vérifie pas la présence. « Nous sommes même en train de travailler en partenariat avec l’école de la mode pour fabriquer “quelque chose” afin que leurs grades et les récompenses qu’ils obtiennent soit visibles », raconte son co-fondateur, Nicolas Sadirac.

L’école 42  forme donc les futurs codeurs, les développeurs auxquels s’adresse justement Google aujourd’hui. Et, à la grande surprise de tous,  Xavier Niel a décidé d’apporter ce concept dans la Silicon-Valley. L’école s’est donc implantée aux Etats-Unis, où elle ambitionne de former 10.000 étudiants en 5 ans.

Pourquoi ouvrir une école 42 aux Etats-Unis

En Silicon-Valley, dans une interview pour le site internet Médiuma, Xavier Niel explique pourquoi ouvrir une école 42 aux Etats-Unis.

Le fondateur indique notamment que “si notre initiative peut créer des vocations et ouvrir de nouvelles opportunités à des étudiants comme à des entreprises, nous en serions ravis. Le message important est que peu importe son milieu social ou son niveau d’études, les jeunes peuvent se former à métier d’avenir et trouver un job qui leur plaise”.

L’objectif premier de cette démarche est « d’offrir une formation de qualité, gratuite et sans condition de diplôme dans un pays où le coût de la scolarité est très élevé. L’endettement étudiant devient un vrai problème et les entreprises peinent à recruter des développeurs. »

Premier plan de l’ Ecole 42

Pour réaliser le bâtiment, à Frémont, le fondateur de Free a choisi le studio d’architecture AR, basé à Paris, qui avait déjà réalisé les plans de l’école parisienne après avoir gagné le concours « Réinventer paris ».  Les architectes ont conçu un campus de 10 000 mètres carrés et 8000 mètres carrés de dortoirs. La pièce principale fera 5000 mètres carrés et sera un open space avec à disposition des futurs étudiants 1 024 iMac.

Il semblerait que Xavier Niel, septième fortune de France,   aime nous surprendre en “cassant les codes” . La seconde école 42 ouvrira à Frémont, dans la Silicon-Valley en novembre prochain. Et son concept novateur fait déjà trembler ses concurrents américains, affaire à suivre… !

Vous êtes désormais inscrit à la newsletter de Silicon-Valley.fr !