Obama veut un visa pour les créateurs de start ups

Posté le 21 Fév, 2013

 Obama veut un visa pour les créateurs de start ups

Plus question de voir les étudiants étrangers quitter les Etats-Unis pour fonder des entreprises à haute valeur technologique dans leur pays d’origine. Obama en appelle à un visa “start up”.


Aujourd’hui, dans la Silicon Valley, selon un rapport de la Kauffman Foundation, 52% des start-ups sont fondées par des immigrants. En 2011, les entreprises spécialisées dans l’engineering et la technologie aux Etats-Unis ont employé 560.000 personnes pour des revenus de 63 milliards de dollars.

Obama Participates In LinkedIn Town Hall

Début 2012, des éminences de la Vallée ont appelé le futur Président à se prononcer en faveur d’un “Startup Act 2.0“. Et ils semblent avoir été entendus. Lors d’une discours prononcé à Las Vegas il y a quelques jours, le Président Obama s’est en effet prononcé en faveur de la création d’un visa pour start-ups. L’information était rapportée fin janvier par le Huffington Post et a été reprise le 12 février par le Wall Street Journal.

Moins de contrainte pour les étrangers

S’il existe déjà une forme de visa adaptée aux investisseurs (E1-E2). L’objectif semble ici de permettre à des jeunes entrepreneurs de lancer une activité sur le territoire américain sans devoir procéder à un investissement colossal au début de leur carrière. En appuyant la création d’un nouveau visa adapté, la Maison Blanche semble vouloir faciliter l’implantation aux Etats-Unis de jeunes entrepreneurs en leur accordant une autorisation de vivre sur le territoire américain, à condition que l’entreprise génère un certain niveau d’activité et emploie des salariés américains. Le business prospère? Les porteurs de projets disposeraient alors d’une autorisation de résidence permanente aux Etats-Unis pour accompagner leur développement.

Ce n’est pas la première fois que le projet de loi est sur la table. Il a été présenté en 2012 par un groupe de sénateurs, mais n’a pas été suivi. Les opposants à l’octroi de ce nouveau visa de travail temporaire estiment qu’une telle ouverture viendrait encourager les immigrants à “prendre leur travail à des Américains capables”, “faire baisser les niveaux de revenus” et “décourager les étudiants américains de se lancer dans une carrière au coeur des secteurs technologiques”.

Le maire de New-York en accord avec le président

Faux, rétorque Michael Bloomberg ! Le Maire de New-York, co-fondateur du “Partnership For A New American Economy”, a salué l’initiative du Président pour “moderniser le système d’immigration”, un mouvement de nature à “faire croître l’économie en y attirant les talents de demain”. Il faut dire que la fuite des cerveaux est en marche. De nombreux étudiants se voient ainsi obligés de retourner dans leur pays d’origine après leurs études dans les universités américaines. Principalement en raison des difficultés que représente l’obtention d’un visa.

Lors de son discours, le Président a pris l’exemple de Michel Krieger, un étudiant brésilien resté sur le sol américain. Il a fondé… Instagram.

Écrit par Cedric Godart

Articles récents

CES 2020 de Las Vegas, que nous réservent les géants de la Tech ?

CES 2020 de Las Vegas, que nous réservent les géants de la Tech ?

©CES C’est l’événement incontournable consacré à l’innovation de ce début d’année 2020. Du 7 au 10 janvier, le CES de Las Vegas accueillera tous les grands noms de la tech pour présenter leurs nouveautés. Devenu incontournable, le Consumer Electronics Show c’est plus...

10 sièges sociaux dans la ville de New York, la Silicon Alley !

10 sièges sociaux dans la ville de New York, la Silicon Alley !

10 sièges sociaux dans la ville de New York, la Silicon Alley ! Surement l'une des villes les plus connues à travers le monde. New York est l'un des symboles d'une Amérique libre et prospère. Avec le temps, la ville a acquis de nombreux surnoms comme par exemple Big...

Le CEO d’Apple, le méconnu Tim Cook

Le CEO d’Apple, le méconnu Tim Cook

Le CEO d'Apple, le méconnu Tim Cook Aujourd'hui nous nous intéressons au parcours de Tim Cook l'actuel PDG de la firme Apple. Longtemps dirigée par Steve Jobs, l'entreprise est depuis son décès à la charge de Tim Cook. Un homme moins connu que Steve Jobs, donc nous...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'abonner à notre Newsletter

 
Rejoignez notre newsletter pour être au courant des prochains voyages
 

Vous vous êtes abonné avec succès !